Novembres Littéraires

Coup de projecteur sur les éditions ZULMA, maison d’édition indépendante.
Tous les jeudis du 9 au 30 novembre, rencontres gratuites et ouvertes à tous.
Entre romans et poésies, les éditions ZULMA proposent un voyage littéraire à travers le monde et son histoire. Venez rencontrer et échanger avec Hubert HADDAD, Yahia BELASKRI, Kei MILLER, James NOËL et leur éditrice Laure LEROY.

 

­ Jeudi 9 novembre à 18h30 : Kei MILLER (RENCONTRE ANNULEE)

Nous avons l'immense regret de vous annoncer l’annulation de la rencontre avec Kei Miller prévue ce jeudi 9 novembre.
Celui-ci, souffrant ne pourra se déplacer à Calais.
Mais ce n’est que partie remise, nous conviendrons d’une autre date pour accueillir Monsieur Miller dès que celui-ci sera remis.

Le poète et romancier jamaïcain viendra de Londres pour évoquer son parcours littéraire.
Rencontre en anglais, traduction assurée !

Romancier et poète, Kei Miller est né en 1978 à Kingston, en Jamaïque, où il a grandi. Il vit au Royaume-Uni. Depuis L’authentique Pearline Portious, il poursuit une œuvre romanesque aussi éclatante qu’envoûtante sur notre manière de penser et dire le monde. Son troisième roman, By the rivers of Babylon, a été récompensé par l’OCM Bocas Prize for Caribbean Literature en 2017.

Jeudi 16 novembre à 18h30 : Hubert HADDAD et Yahia BELASKRI

Echange autour de leur parcours d’écriture, des nombreux écrits d’Hubert Haddad et de ses ateliers d’écriture.
Tous deux présenteront la revue Apulée à laquelle ils contribuent activement.

Novembre littéraire à la médiathèque de Calais

Né à Tunis en 1947, il a suivi l’exil de ses parents quelques années plus tard, en région parisienne. Auteur prolifique, il se distingue par sa pratique multiforme de l’écriture : poésie, romans, nouvelles, essais, pièces de théâtre… Il anime également des ateliers d’écriture et des jeux littéraires. Il est le fondateur de la belle et riche revue littéraire Apulée

 

Novembre littéraire à la médiathèque de Calais

Yahia Belaskri est né en Algérie. Après des études de sociologie, il devient responsable des ressources humaines puis se tourne vers le journalisme. Après les émeutes de 1988, il s’installe en France. Ses écrits portent sur l’histoire de l’Algérie, de la France et les rapports conflictuels entre ces deux pays. Il est aussi rédacteur de la revue Apulée

Jeudi 23 novembre à 18h30 : Laure LEROY

L’éditrice présentera la maison, ses choix de textes, la relation auteur-éditeur.
Ce sera le moment de parler des œuvres éditées chez Zulma que vous avez lues.

Novembre littéraire à la médiathèque de Calais

Elle a fondé sa maison d’édition en 1991. Editrice passionnée, elle prend le parti des écrivains qui ont du style au profit des lecteurs qui aiment le travail sur la langue. Zulma, c’est un catalogue de la littérature du monde entier qui s’accroît d’une douzaine de titres par an. Ces titres sélectionnés avec soin seront accompagnés et défendus bien après leur parution.

Jeudi 30 Novembre à 18h30 : James NOEL

James Noël est poète et haïtien. Il échangera autour de ses œuvres et présentera Intranqu’îllité, revue littéraire et artistique qu’il anime et dirige.

Novembre littéraire à la médiathèque de Calais

Ancien pensionnaire de la Villa Médicis, James Noël, né en Haïti en 1978, est avant tout poète. Parmi ses derniers recueils parus :Le Pyromane adolescent, suivi du Sang visible du vitrier (Points, 2015) ; Anthologie de poésie haïtienne contemporaine (Points, 2015) ; La Migration des murs (Galaade, 2016). Il anime et dirige également la revue artistique et littéraire IntranQu’îllités. Belle merveille est son premier roman.

 

Coups de coeur des bibliothécaires

Coup de coeur de la médiathèque de Calais : Le fils du jour

18.11.2017

Le fils du jour

De : Yahia BELASKRI
Vents d’ailleurs, 2014, , Prix « Beur FM méditerranée » lors du Maghreb des livres en février 2015.

Histoire romanesque d’une tribu algérienne durant la conquête française, ce roman nous livre une leçon d’humanité et de tolérance grâce au savoir et à la diversité et malgré la douleur et la cruauté de la colonisation. L’auteur interpelle la société sur la place faite à l’autre, surtout aujourd’hui où les rapports entre les différentes religions sont conflictuels. Il nous rappelle que la France et l’Algérie ont une histoire en commun et que l’identité métissée est une réalité culturelle et sociétale.

Coup de cœur de : France POISON

Où le trouver ?

Coup de coeur de la médiathèque de Calais : Si tu cherches la pluie, elle vient d'en haut

18.11.2017

Si tu cherches la pluie, elle vient d'en haut

De : Yahia BELASKRI
Vents d’ailleurs, 2010

Un couple en villégiature laisse remonter des images de son passé : des fils hallucinés qui tuent leur propre mère, un étudiant qui assassine son professeur, des amours qui tombent en cendres quand la voix des bombes rend un pays sourd à la raison et à la vie. Sur cette terre maudite, la violence est extrême et la religion rime avec corruption. Adel et Déhia, survivants, vont devoir renaître. Ils trouveront le salut dans l'ailleurs. Mais peut-on réellement se soustraire à son passé ?
Les histoires de deux familles sont racontées par un narrateur qui procède comme un caméraman, efficace dans le choix des plans et toujours invisible.

Une jolie découverte que ce roman d'amour et de haine, puissant, violent et plein de tendresse. Un livre bouleversant, à la fois optimiste et terriblement douloureux.

Il a obtenu le prix Ouest-France Étonnants Voyageurs en 2011.

Coup de cœur de : Virginie STROBBE

Où le trouver ?

Coup de coeur de la médiathèque de Calais : Ma

18.11.2017

Ma

De : Hubert Haddad
Zulma, 2015

Le jeune Shoichi tombe follement amoureux de Saori lors d’une rencontre impromptue. La dame l’éblouie par sa beauté, par son attitude et, comme par hasard, elle est intriguée par ce jeune homme qui lui rappelle étrangement un vieux moine poète qui portait le même prénom que lui. Elle remet au jeune Shoichi la biographie qu’elle a rédigée sur ce moine disparu.
Commence alors une narration dans la narration, l’histoire que lit Shoichi se déroule au rythme du cheminement du moine de villes en villes, par les temples et par les montagnes, seul ou avec d’autres moines. Elle reprend toute l’histoire de sa vie depuis sa jeunesse, dans la ferme familiale jusqu’à l’abandon des siens et de ses biens pour se retirer dans la poésie, la méditation et le saké.
A quel point cette histoire n’est-ce pas celle du jeune Shoichi ? S’identifie-t-il au personnage aimé de Saori par amour pour elle ?
Hubert Haddad emporte le lecteur par l’élégance acérée de son écriture et lui donne à découvrir Santoka Teneda, ses haïkus, sa vie d’errance et de méditation, ainsi que le Japon du début du XXe siècle.

Coup de cœur de : Caroline DECONINCK

Où le trouver ?